Image

30ème édition – Fête des Goyaviers 2018

LE MOT DU MAIRE

“ QUE DE CHANGEMENTS EN 30 ANS ! ”

Cette année est très importante, nous fêtons 30 ans de Fête du Goyavier, mais aussi 30 ans de mandature. La plaine est devenue, au fil des années, un lieu de vie structuré, transformé et actif. Et il est nécessaire de connaître l’histoire de la localité pour comprendre le chemin parcouru. L’espace tout entier, les routes, les équipements publics, administratifs, sportifs, culturels, les associations diverses et les services municipaux et privés, tout concourt à assurer les mutations d’un village-ville vers l’ère du numérique, qui ouvre la Plaine toute entière au monde entier.

Les municipalités successives ont dû faire face à des besoins nouveaux et adaptés à la transformation urbaine et sociale nouvelle : eau, électricité, routes, améliorations environnementales. Nous avons dû nous adapter au mouvement, il ne peut être question de refuser les marques d’évolution urbaine, il s’agit surtout de ne pas se laisser dépasser par les événements. La première moyenne surface de la commune va ouvrir bientôt ses portes, la fibre est entrée dans la Plaine des Palmistes, la commune est maintenant presque entièrement couverte et nous sommes au cœur du parc National.

La Plaine, ce n’est pas seulement une affaire de gestion, c’est l’affaire de toute une vie, et c’est vrai que je suis un passionné quand je parle de ma commune et de mon combat, la valorisation du goyavier-fruit. Le goyavier a toujours été présent sur la commune, il fait partie de notre vécu, de notre histoire, il ne peut être que la seule production identitaire sur la commune. D’aussi loin que ceux qui sont nés ici se souviennent, le goyavier a toujours fait partie de nos existences, et je n’aime pas quand on en parle comme une nuisance pour la nature. Que serait la Plaine sans ses vendeurs de goyaviers le long de la route ? Sans les cueilleurs armés de leurs seaux le dimanche ? Tout ça fait partie de l’histoire du village. Il y a encore beaucoup de batailles à livrer pour que le goyavier-fruit soit reconnu et exploité sur la commune. Le goyavier est essentiel pour notre village-ville. C’est mon combat ultime.

Le meilleur reste à venir : la plaine doit devenir une station touristique d’altitude, goyaviers, aménagements, équipements, c’est vers cela que nous concentrons nos efforts. Ici, forts de nos 6400 habitants au dernier recensement, on ne parle pas de modernité, mais d’adaptation aux temps nouveaux. Nous sommes un village d’histoire, avec notre propre identité. Il nous faut la faire valoir, pour une vraie réussite de la Plaine que nous aimons.

Marco Boyer

Maire de la Plaine-des-Palmistes

Cliquez sur la banderole pour accéder au site de la Fête des Goyaviers